Le vrai du faux sur la coloration végétale

La coloration végétale intègre dans sa composition uniquement des plantes tinctoriales et ayurvédiques, la plus célèbre d'entre elles étant le henné ; elle séduit de plus en plus au sein d'une clientèle variée en raison de ses composants naturels sans aucun risque pour les cheveux, le cuir chevelu, ou l'environnement. Cependant, cette méthode naturelle véhicule un flux de fausses idées. Dans cet article, nous avons répertorié les principales d'entre elles et nous vous expliquons pourquoi elles sont totalement dénuées de bon sens.

imagealt
coloration naturelle aux plantes

La coloration végétale abîme les cheveux : faux

Bien au contraire ! La coloration végétale s'obtient en mélangeant des poudres de plantes avec de l'eau. Vous appliquez ensuite le cataplasme obtenu sur toute la chevelure. Les pigments colorants des plantes tinctoriales enrobent la tige capillaire en respectant sa structure et agissent comme une gaine protectrice ; quant aux ingrédients naturels des plantes ayurvédiques, ils procurent un véritable soin : votre chevelure a une jolie couleur et retrouve souplesse, brillance, ainsi que volume.

On ne peut pas créer des teintes originales avec une coloration végétale : faux

Il y a quelques années, le henné constituait encore la seule coloration naturelle disponible sur le marché ; les teintes proposées se déclinaient effectivement dans des tons allant des simples reflets roux aux chevelures rouge flamboyant, en passant par tous les tons des auburn, acajou cuivré ou orangé. L'adjonction de plantes tinctoriales et ayurvédiques a changé la donne ; les colorations végétales offrent maintenant une large palette de teintes blondes, rousses, brunes ; chacune de ces couleurs se travaille pour obtenir le degré recherché et s'obtient en fonction du dosage des poudres tinctoriales ; vous pouvez réaliser des colorations blond miel, châtain doré, brun profond, noir indigo, etc.

Le henné éclaircit les cheveux : faux

S'il est bien une chose que le henné ne peut pas faire, c'est précisément d'éclaircir les cheveux ; les décolorations ne s'obtiennent qu'avec l'utilisation de produits chimiques (peroxyde d'oxygène). Vous vous demandez alors pourquoi il existe des hennés blonds ou châtains clairs ? Parce que ces poudres sont composées de henné neutre sans pouvoir colorant et de plantes éclaircissantes comme le rhapontic ou la camomille.

Ça ne sert à rien de passer à la coloration végétale après des années de coloration chimique : faux

Appliquer un masque capillaire avec des poudres tinctoriales ayurvédiques 100 % naturelles est tout à fait possible après des colorations chimiques, c'est même recommandé ! Vos cheveux sont devenus secs et abîmés, les colorations naturelles vont non seulement leur apporter une jolie teinte, mais, de surcroît, elles vont leur redonner brillance et souplesse, ainsi que force et vigueur. Cependant, afin de tirer tous les bénéfices de votre première coloration bio, nous vous conseillons de détoxifier votre chevelure de toutes les substances nocives accumulées en appliquant au préalable un masque capillaire à l'argile verte. L'argile a des vertus nettoyantes et préparera efficacement vos cheveux à recevoir la coloration végétale

La coloration végétale n'est pas efficace sur les cheveux blancs ou gris : faux

Les colorations naturelles couvrent parfaitement les cheveux blancs ou gris ; elles s'adaptent facilement à tous les types de cheveux. Vous avez l'assurance d'avoir une teinte éclatante et des cheveux revigorés.

La coloration végétale provoque des allergies : faux

La coloration bio 100 % végétale ne contient aucun produit chimique susceptible de déclencher des allergies, démangeaisons ou irritations du cuir chevelu, comme peuvent le faire l'ammoniaque, la paraphénylènediamine (PPD) ou le résorcinol utilisés dans les colorations chimiques.

La coloration végétale n'est pas recommandée aux femmes enceintes et allaitantes : faux

Les colorations chimiques utilisent des produits qui pénètrent dans le système sanguin ; elles sont par conséquent fortement déconseillées pendant la grossesse et l'allaitement. La coloration bio offre une alternative saine et sans danger pour le fœtus et le nourrisson, les plantes ne pénétrant pas dans le système sanguin.

La coloration végétale est impossible après des traitements lourds : chimiothérapie, etc. : faux

Pour toutes ces raisons évoquées, les personnes qui ont subi des traitements médicamenteux lourds trouvent dans la coloration végétale un bon moyen de se faire plaisir sans risque, une fois que leurs cheveux ont commencé à repousser de quelques centimètres

Vous voilà maintenant convaincue qu'il existe de nombreuses combinaisons de poudres que vous pouvez mélanger pour obtenir la couleur de vos rêves. Grâce aux colorations 100 % naturelles, vous avez en prime un véritable soin pour votre chevelure et une alliée pour l'environnement.

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire

Produit ajouté à votre liste de souhaits