La poudre de neem

L’arbre de neem

L’arbre du XXIème siècle selon les Nations Unies
Les poudres végétales naturelles comme le henné, l'argile verte, la poudre d'amla ou l'indigo sont désormais largement reconnues pour leurs propriétés curatives dans de nombreux secteurs, principalement dans les domaines de la santé et de la cosmétologie. Depuis quelques années maintenant, il est une poudre dont on parle de plus en plus dans les milieux de soins bio et ayurvédiques, il s’agit de la poudre de neem, issue de l’arbre Azadirachta indica, appelé arbre de neem.
En 1992 déjà, la National Academy of Sciences des Etats-Unis avait publié une étude au titre on ne peut plus clair : « Neem : un arbre pour résoudre les problèmes mondiaux » ; les Nations Unies l’ont par ailleurs déclaré comme étant « l’arbre du XXIème siècle », c’est dire toute l’importance qu’on peut lui accorder.

Vous trouverez dans cet article des éléments de réponse sur l'origine et les bienfaits de l'arbre de neem ; comme souvent dans de ce blog, nous vous livrons quelques astuces pour un usage optimum des différentes parties de l'arbre.

imagealt

Origine de l'arbre de neem

On retrouve les premières utilisations de l’arbre de neem en Inde il y a 6000 ans, dans des fouilles de la civilisation Harappa, ainsi que dans des textes religieux où il est considéré comme « l’arbre qui guérit de tous les maux». Selon les légendes indiennes,  l’arbre de neem serait apparu sur Terre à cause d’une erreur d’Indra, le dieu de la guerre et du temps. Une ancienne poésie raconte même que l’arbre serait « la crème du lait de l’océan ». C'est un arbre sacré en Inde.

L’arbre de neem est originaire d’Inde, dans le sud de l’Himalaya. Au 19e siècle, des émigrants venus d’Asie le ramènent dans les ’îles Fidji, dans l’île Maurice, ainsi qu’en Guyane française et britannique. Les Anglais l’introduisirent dans leurs colonies africaines. Par la suite, l’arbre de neem fut importé en Amérique centrale. On le trouve maintenant dans les toutes les régions tropicales, notamment en Afrique.

Présentation de l'arbre de neem

L’arbre de neem, appelé plus communément margousier en français, peut vivre 200 ans. Vous pouvez facilement l’identifier car il atteint une belle hauteur de 20 mètres ; il est formé d’une magnifique couronne d’un vert absolument inimitable et aux proportions généreuses ; en pleine floraison, il laisse apparaître de ravissantes petites fleurs blanches et des fruits aux tons orangés qui ont la forme de petites olives

Le neem dans la tradition ayurvédique

L’arbre de neem : une véritable pharmacie naturelle végétale au cœur des villages
La traduction des premiers textes de médecine ayurvédique, écrits en sanskrit, rapporte tout l’intérêt de cet arbre dont on utilise chaque partie : feuilles, fruits, fleurs, graines, et même racines ou écorce. C’est d’ailleurs pour toutes ces raisons que l’arbre de neem est planté au milieu des villages en Inde, où il est la pierre angulaire de la pharmacopée local.

Les chercheurs ont mené de nombreuses études sur l’arbre de neem dans lesquelles ils font état de ses capacités antibactériennes, antifongiques et antiparasitaires. D’autres analyses rapportent ses propriétés bienfaisantes pour soigner les lésions cutanées ; il est aussi réputé pour son action régulatrice des systèmes immunitaire et digestif.

La science a permis de mettre en avant plus de 140 actifs bienfaisants présents dans l’arbre de neem. On retrouve globalement tous ces actifs dans les différentes parties de l’arbre, seule leur concentration varie. Ainsi, selon leur proportion, chaque partie présente une particularité thérapeutique spécifique.

imagealt

Les feuilles de neem

Souvent mâchées dans leur état naturel après avoir été cueillies sur l’arbre, les feuilles de neem sont traditionnellement utilisées pour réguler la glycémie, notamment chez des individus atteints de diabète. Elles peuvent également être préparées en décoction, ou encore mélangées avec d’autres parties de l’arbre, comme les racines ou l’écorce, pour être ensuite intégrées dans une préparation : masque, cataplasme, huile, shampooings, savons, etc.

Les feuilles de neem délivrent toutes leurs vertus lorsqu’elles sont broyées en poudre, incorporées avec parcimonie dans des plats (la prudence est de mise, un mauvais dosage entraîne de sérieux problèmes digestifs), ou dans une préparation pour des soins externes.

Les branchages et les rameaux
Les petits branchages de l’arbre de neem renferment des propriétés antiseptiques largement utilisées dans la fabrication d’huile de neem ; les populations locales les utilisent dans la composition de leurs dentifrices maison, et mâchouillent souvent un petit branchage pour assurer leur hygiène buccale et dentaire.

L’écorce

La résine qui circule dans l’écorce est un redoutable anti-inflammatoire ; elle combat de nombreuses maladies de peau. Dotée d’un goût particulièrement amer, elle offre des propriétés rafraîchissantes utilisées pour lutter contre les fortes fièvres.

Les fruits et les graines

On les utilise surtout en les consommant. Les fleurs et les graines du neem contiennent des actifs aux vertus laxatives et stimulantes pour le système digestif.  Il faut néanmoins rester très prudent sur leur consommation pour éviter que le remède ne soit pire que le mal !
En usage externe, les fruits et les graines de neem possèdent un fort pouvoir anti-parasitaire.
 
Cependant, c’est tout de même difficile de se procurer des ingrédients de l’arbre de neem ou des feuilles fraîches ; voilà pourquoi, en occident, les feuilles destinées à la vente sont réduites en poudre, pour préparer par exemple un soin-masque visage à la poudre neem.

La poudre de neem, guérisseuse de tous les maux

Les bienfaits de la poudre de neem sur la santé sont nombreux, et ils ne s’arrêtent pas au seul domaine thérapeutique. La poudre de neem est reconnue et utilisée depuis plusieurs millénaires en cosmétologie. Elle entre dans la composition de diverses crèmes, shampooings ou lotions anti-poux, anti-moustiques, et anti-pelliculaire.  Associée à d’autres poudres végétales comme, par exemple, la poudre d’amla ou l’argile verte, ainsi qu’avec quelques gouttes d’huiles essentielles, elle s’applique en cataplasme ou en masque pour traiter les problèmes de peau, les lésions cutanées, notamment sur des peaux acnéiques.  Vous pouvez confectionner votre propre dentifrice qui agira sur l’entretien et la bonne santé de vos gencives et de votre hygiène bucco-dentaire.

Vous pouvez aussi préparer votre masque visage poudre neem grâce à La Vie Nature :
La Vie Nature a le privilège de vous proposer son Masque poudre ayurvédique - poudre de neem- La Vie Nature, présenté dans un sachet de 100g. Votre peau  retrouve son équilibre  grâce à ce masque visage poudre neem, véritable soin aux bienfaits purificateur, régénérateur et anti-oxydant.  


Produit ajouté à votre liste de souhaits