Le henné noir pour colorer ses cheveux blancs.

La canitie est le phénomène de blanchissement des cheveux ou des poils et ne concerne pas uniquement les personnes âgées ; le cheveu peut en effet commencer à se décolorer dès 20 ou 25 ans, ce n’est pas une fatalité. Les cheveux blancs  surviennent aussi parfois après une maladie ou un stress chronique. Dans tous les cas,  le fait d'avoir des cheveux blancs peut être différemment vécu par les personnes, avec plus ou moins d'acceptation.  
Vous avez décidé de faire une coloration pour couvrir vos cheveux blancs ? Que ce soit psychologique ou par pure coquetterie, vous avez pris votre décision. Cet article vous apporte des informations sur le processus de blanchissement des cheveux et vous propose des solutions naturelles pour les colorer sans les abîmer, grâce notamment au henné noir.

Pourquoi les cheveux blanchissent ?

Structure du cheveu : la kératine
Le cheveu est constitué essentiellement de kératine, protéine indispensable à son développement et produite par les cellules kératinocytes. Ces cellules sont protégées sur toute la longueur du cheveu par des cuticules en forme d’écailles. Lorsque le cheveu est sain, les cuticules sont bien collées les unes aux autres et offrent un aspect lisse et uniforme au cheveu. Lorsque le cheveu est abimé, les cuticules sont plus ou moins décollées et  lui donnent un aspect d’écailles : le cheveu est fragilisé, il devient cassant, sec, et perd son éclat.

Coloration du cheveu : la mélanine
La mélanine, produite par les mélanocytes, est présente dans l'organisme et est responsable de la coloration de la chevelure et de la peau.
Les mélanocytes se trouvent dans la racine du cheveu ; elles vont injecter leurs pigments colorés dans toute la tige capillaire, pendant toute la durée de vie du cheveu qui est approximativement de 4 ans ; la couleur du cheveu reste la même, de sa naissance jusqu’à sa chute.

Le cycle du cheveu

La chute d’un cheveu donne naissance à un autre. Mais les réserves de mélanocytes de notre organisme ne sont malheureusement pas infinies ; avec l’âge, elles vont progressivement disparaître, jusqu’à ne plus être en capacité de délivrer suffisamment de mélanine dans le cheveu : il devient gris. Puis, lorsque la production de mélanine a complètement disparu, le cheveu devient blanc.

imagealt

Comment camoufler vos cheveux blancs ?

Les produits chimiques :

C'est pratique de se rendre dans un salon de coiffure ou d’avoir recours aux nombreux procédés chimiques disponibles dans les commerces pour colorer ses cheveux, mais les colorations permanentes chimiques ont un inconvénient majeur, elles sont composées de produits qui ont la capacité d’ouvrir les cuticules, afin de pouvoir injecter la couleur dans le cheveu sur toute sa longueur. Or, nous avons vu précédemment que le cheveu peut être fragilisé lorsque les cuticules sont écartées ; elles ne remplissent plus leur rôle protecteur et le cheveu devient terne et abîmé.

Les couleurs végétales

A la différence des produits chimiques utilisés dans les couleurs permanentes, les colorations naturelles 100% végétales n’ouvrent pas les cuticules du cheveu pour lui diffuser la couleur en profondeur dans toute sa longueur. Bien au contraire,  elles ne font que les envelopper et, en plus de leur pouvoir tinctorial, elles offrent un véritable soin pour le cheveu.



Quelle couleur végétale pour couvrir vos cheveux blancs ?

Le henné est la coloration végétale par excellence. Il fournit un soin complet aux cheveux, en les rendant plus résistants, plus épais, et plus éclatants.

<<

Le henné, la coloration végétale 100 % naturelle

On distingue différents types de henné.

Le henné naturel

Le henné naturel est issu exclusivement de la plante de henné Lawsonia inermis, ce qui fait de lui le seul et véritable henné.  Selon le lieu où il pousse, il possède un pouvoir tinctorial plus ou moins important. Le henné naturel est fabriqué avec les feuilles séchées, puis broyées en poudre ; il renferme de nombreuses vertus médicinales et cosmétiques grâce à son composant actif, la lawsone, qui lui confère ses propriétés colorantes, variant de l’orangé clair au rouge cuivré intense, en passant par toutes les gammes des roux acajou et auburn.

Le henné neutre

Le henné neutre est obtenu à partir de la plante Cassia obovata qui pousse en Inde. Cette plante n’a aucun lien avec la précédente Lawsonia inermis, cependant elle possède de nombreuses similarités avec elle ; on relève toutefois une différence majeure : le henné neutre issu de cette plante n’a aucun pouvoir colorant.


imagealt

Les autres hennés

En fonction de votre couleur de base et de la couleur que vous souhaitez, de nombreuses plantes peuvent être mélangées au henné naturel pour colorer les cheveux, ou au henné neutre pour leur apporter un soin complet. Les poudres de henné se combinent facilement avec des poudres végétales, hibiscus, curcuma, etc. Par exemple, le henné blond comprend de la camomille et du henné neutre ; il n’a aucun pouvoir tinctorial mais il possède des vertus cosmétiques et thérapeutiques pour les cheveux blonds auxquels il apporte éclat, reflets dorés et vitalité. De même, de nombreuses plantes peuvent être associées au henné naturel dans le cadre de colorations végétales. Parmi celles-ci se trouve le henné noir.

Le henné noir

Le henné noir s’obtient en mélangeant du henné naturel et de l’indigo. L’indigo est extrait de la plante Indigofera tinctoria qui pousse dans les zones tropicales ; il est utilisé dans les préparations capillaires colorantes dans lesquelles il donne des reflets bleu nuit profonds ; lorsqu’il est associé avec certains hennés, le henné noir couvre parfaitement les cheveux blancs.

Comment couvrir vos cheveux blancs avec du henné noir ?

L’application d’une coloration végétale comprenant de l’indigo sur des cheveux blancs risque de donner des reflets verts ou bleus. De ce fait, il est fortement déconseillé d’appliquer directement une préparation avec de l’indigo sur une chevelure blanche.
Nous vous recommandons de procéder à l’application du henné noir en deux étapes, en commençant par le henné naturel en première application, puis avec l’indigo dans lequel vous pouvez incorporer d’autres poudres végétales, comme de l’amla ou du sidr par exemple.

La coloration en 2 temps pour les cheveux blancs

La coloration de vos cheveux blancs nécessite de procéder en deux étapes ; cela peut paraître contraignant, cependant c’est une technique  terriblement efficace et le résultat final sera à la hauteur de vos espérances.

En première application

Commencez par colorer vos cheveux avec un henné naturel qui possède une teneur élevée en lawsone, ainsi qu’un pouvoir fixateur exceptionnel sur la tige capillaire. Cette première application va donner une teinte très cuivrée sur les cheveux blancs. Le temps de pose dépend de la structure des cheveux, en particulier de leur épaisseur, et se situe entre une heure et trois heures.

La couleur que vous obtiendrez en première application sera différente selon le type de henné employé. Il existe effectivement plusieurs hennés naturels aux caractéristiques tinctoriales différentes selon leur provenance. En voici quelques-uns :

Le henné d’Égypte
Il convient parfaitement en première sous-couche sur cheveux blancs en les enrobant d’une couleur aux reflets lumineux cuivrés orange, alors qu’il apporte des reflets roux ou auburn sur des cheveux foncés.

Le henné du Rajasthan
Il pousse en Inde. Son pouvoir colorant fonce les cheveux plus intensément que le henné d’Égypte, et de manière plus rapide aussi.  Il donne un roux foncé quand il est appliqué sur des cheveux blancs. Sa grande qualité et sa facilité d’application, due à une texture visqueuse,  font de lui l’un des hennés les plus utilisés en première application.

Le henné du Yémen
Sa forte teneur en lawsone, supérieure à celle du henné d’Egypte et du henné du Rajasthan,  le classe parmi les hennés rouges les plus colorants. Il procure une couleur intense qui couvre les cheveux blancs d’un ton roux cuivré acajou profond, et donne de jolis reflets auburn lorsqu'il est associé à de l'indigo.

Le henné Jamila
Le henné Jamila est originaire du Pakistan ; sa particularité réside dans le fait qu'il fonce 2 heures après son application. Il couvre toute une chevelure blanche en la colorant d’un roux profond aux tendances marron ou chocolat.

Il existe encore de nombreux autres hennés : du Soudan, de Tunisie, etc.  Ils procurent tous des soins exceptionnels aux cheveux : volume, brillance, gainage,  antipelliculaire, purificateur, etc.
Vous pouvez très facilement les associer avec d’autres poudres naturelles, comme les plantes (camomille, etc.), avec des poudres ayurvédiques (amla, etc.), et bien sûr  avec des plantes tinctoriales comme l’indigo dont il s’agit dans cet article, ou encore le katam et la garance.

En deuxième application

Cette deuxième étape consiste à préparer et à poser la préparation qui donnera la couleur souhaitée et un résultat homogène, avec des nuances plus foncées grâce à la poudre d’indigo.

Il est important d’appliquer le henné noir dès que vous l’avez préparé car son pouvoir colorant  prend toute son efficacité dès que sa molécule, l’indoxyle, entre au contact de l’air, mais son oxydation lui fait perdre ses capacités colorantes très rapidement. Globalement, vous disposez d'environ une demi-heure pour appliquer votre préparation sur l'ensemble de la chevelure.

Dans tous les cas, vous pouvez rajoutez un peu de poudre d’amla dans la préparation de la deuxième application. L’amla est une plante originaire d’Inde et possède de nombreuses vertus ayurvédiques. On trouve la poudre d’amla principalement dans les soins capillaires ; lorsqu’elle est ajoutée dans une coloration au henné noir, elle contribue à fournir une couleur éclatante aux cheveux et à atténuer les reflets bleutés.

Quelles sont les possibilités de colorations naturelles pour cheveux blancs ?

Voici quelques exemples d’association de poudres à appliquer en deux temps sur vos cheveux blancs.

Si vous souhaitez un beau châtain aux reflets dorés :
appliquez en premier le henné naturel du Rajasthan, puis, en deuxième application, mélangez 50 % D’amla et 50 % de henné noir.

Si vous souhaitez obtenir un brun naturel :

Appliquez en premier le henné naturel du Rajasthan, puis, en seconde application, appliquez le henné noir.

imagealt

Comment préparer votre préparation au henné et à l’indigo ?

Dosage du henné en fonction de la longueur de vos cheveux pour une application :
pour une retouche des racines : 50 g de poudre
sur cheveux courts : 100 g
sur cheveux mi-longs : 150 g
sur cheveux longs : 250 g

Confection de la pâte colorante

Une fois que vous avez pesé la poudre ou le mélange des poudres selon la longueur des cheveux, mettez le tout dans un bol.

Versez progressivement de l’eau tiède sur la poudre, tout en remuant jusqu’à l’obtention d’une pâte consistante et homogène. Veillez à ce que la température de l’eau ne soit pas trop chaude, car elle risquerait d’altérer les pouvoirs tinctoriaux des poudre. De même, préférez une cuillère en bois pour effectuer le mélange car une cuillère en métal peut déclencher une oxydation précoce.

Appliquez aussitôt la pâte sur vos cheveux propres et secs en suivant nos conseils ci-dessous.

Comment procéder à l'application de la préparation sur votre chevelure  ?

Avant de commencer,  protégez vos vêtements en couvrant votre buste et mettez des gants.

  • Appliquez le henné en couche épaisse, mèche par mèche, en commençant par l’arrière de la tête. Massez bien tout le long de la mèche et faites bien pénétrer le henné dans le cuir chevelu.
  • Remontez de cette façon jusque sur le devant de la tête.
  • A la fin, massez le cuir chevelu et relevez les cheveux en un chignon.
  • Nettoyer le visage, le cou, et partout où vous avez des projections de henné.
  • Emballez votre chevelure dans du film étirable, afin qu’elle conserve le plus de chaleur possible.
  • Laissez poser entre 1 et 3 heures ; l’intensité de la coloration est fonction du temps de pose.


Effectuez plusieurs rinçages, jusqu’à la totale élimination de la pâte. Ne faites pas de shampoing juste après, ni pendant les jours suivants. La coloration au henné va se révéler au cours des prochains jours pendant lesquels elle va continuer son processus de fixation sur la tige capillaire, grâce à l’oxydation de l’air ; le shampoing, en recouvrant le cheveu de  ses substances, empêche cette oxydation.

imagealt

Nos astuces :

Lorsque vous ferez le premier shampoing quelques jours après l’application du henné noir, vous pouvez incorporer un peu de poudre de sidr, ou utiliser un shampoing ou un soin à base de sidr. Le sidr, appelé plus communément jujubier, est réputé pour apporter du volume à la chevelure et optimiser la fixation de la couleur ; en outre, il évite que les cheveux dégorgent après une coloration, notamment lorsque celle-ci est à base d’indigo.

Produit ajouté à votre liste de souhaits