Saviez-vous que le shampoing en flacon utilisé par la majorité d’entre nous n’existe que depuis le 18ème siècle ?

Il a été inventé en Angleterre par un entrepreneur d’origine indienne qui pratiquait le  massage des cheveux et du cuir chevelu avec de la vapeur de plantes médicinales. Ce soin s’appelait champu qui veut dire masser en Indi d’où la naissance du mot shampoo et shampoing en français.
Bien avant, dans l’antiquité les cheveux représentaient la beauté et étaient un vrai atout pour la séduction. Les plantes comme le henné, le jus de citron et l’argile permettaient de les nettoyer. Les plantes saponaires qui produisent une mousse naturelle au contact de l’eau, comme le reetha ou la quinoa étaient tout aussi efficaces pour laver les cheveux.

A notre époque, avec un souci de protection de l’environnement, de plus en plus de personnes utilisent un shampoing solide pour se laver les cheveux. Bien que cette méthode existait déjà au moyen orient en Syrie, où le savon d’Alep était utilisé pour le visage, le corps et les cheveux.

Écologique et économique le savon d’Alep entre de plus en plus dans nos salles de bain.

Il a fait ses preuves pour ses qualités naturelles hydratantes et antiseptiques. Mais attention à bien choisir votre savon car certains proposés à la vente ont des conservateurs ou des parfums artificiels. Le savon d’Alep est composé uniquement d’huile d’olive, d’huile de baies de laurier, d’eau et de soude naturelle. Vérifiez toujours les étiquettes avant de choisir votre savon d’Alep.

imagealt
savon d'Alep pour cheveux
imagealt
pellicules

Le savon d’Alep contre les pellicules

Grâce aux propriétés antiseptiques et adoucissantes de l’huile de baies de laurier, le savon d’Alep est un allié de taille pour tout problème lié au cuir chevelu. Les irritations, les démangeaisons, les pellicules sont vite apaisées. Plus il contient d’huile de baies de laurier et plus il est efficace contre les cuirs chevelus fragilisés. Je vous conseille le savon d’Alep avec plus de 45% d’huile de baies de laurier pour faire face aux problèmes de pellicules.

Le savon d’Alep, le shampoing des cheveux gras

Comme il est dépourvu de tensioactif, le savon d’Alep est très apprécié par les personnes aux cheveux à tendance grasse qui regraissent rapidement.  C’est une excellente alternative aux shampoings classiques qui ne font que masquer le problème sans véritablement agir comme un soin. Contrairement au savon d’Alep qui lui permet d’espacer les lavages et de ralentir la production de sébum. En complétant votre rinçage avec du jus de citron mélangé à de l’eau, la chevelure est souple et brillante.

Le savon d’Alep aux plantes pour cibler le problème

Savez vous qu’il existe une variété de savons d’Alep auxquels ont été rajouté des extraits de plantes ?
Ces savons aux plantes permettent de mieux cibler le besoin : Antichute de cheveux avec le savon d’Alep à l’huile de sésame, retrouver des cheveux forts avec le savon d’Alep au rhassoul, ou bien encore le savon d’Alep nourrissant au miel. Tous ces savons sont simples d’utilisation et écologiques. Il suffit de se mouiller les cheveux et de les faire mousser avec le savon pour finir avec un bon rinçage. Selon les personnes 1 à 2 shampoings par semaine sont suffisants.
Il ne reste plus qu’à essayer et me faire part de vos avis !

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire

Produit ajouté à votre liste de souhaits